CNRS Délégation Centre-Est
17 rue Notre-Dame des Pauvres
B.P. 10075
54519 Vandoeuvre-lès-Nancy

Téléphone : (33) 03 83 85 60 00
Télécopie : (33) 03 83 17 46 21


Retrouvez dans cette rubrique les informations scientifiques des laboratoires CNRS de Lorraine
(communiqué de presse, actualités scientifiques, En images...)

Evelyn Füri 

Institut national des sciences de l’univers - INSU Centre de recherches pétrographiques et géochimiques - CRPG Vandoeuvre-lès-Nancy

Une médaille de l’Académie des sciences pour Omar Elmazria 

Omar Elmazria, membre de l’équipe "Micro et nano systèmes" de l’Institut Jean Lamour (IJL) et enseignant à Polytech Nancy, a reçu la médaille CNFRS URSI-France, décernée sous l’égide de l’Académie des sciences. Cette médaille lui a été décernée le 2 février 2017 par Albert Bijaoui, astronome et membre de l’Académie des sciences. [2 mars 2017]

Fabien Capon, lauréat du Prix Yves Rocard 2016 

Fabien Capon, enseignant-chercheur à l’Institut Jean Lamour (IJL) et David Mercs, de l’entreprise Viessmann Faulquemont SAS, sont les lauréats du Prix Yves Rocard 2016 décerné par la Société Française de Physique. Ce prix récompense l’innovation et le transfert de technologie réalisés entre l’IJL et Viessmann pour ce qui est de la conception et de la mise en oeuvre d’une nouvelle génération de capteurs pour les panneaux solaires thermiques. [23 février 2017]

La cryptographie donne le La … Histoire d’une lutherie du 19ème siècle 

Pierrick Gaudry, directeur de recherche CNRS au Loria, a décrypté des codes présents dans les registres de comptes de grands luthiers parisiens tenus au 19ème siècle. Ce déchiffrement lève le voile sur la valeur des instruments à cordes et permet de davantage cerner l’histoire du commerce de la lutherie... [16 janvier 2017]

Isabelle Bihannic, lauréate de la médaille de Cristal du CNRS 2016 



Exploiter les capacités de l’impression 3D 

Les recherches en informatique graphique souhaitent accompagner la révolution qu’apporte l’impression 3D dans la façon de concevoir des objets, que ce soit au niveau du design ou de leurs propriétés physiques. Pour accompagner les utilisateurs de fabrication additive dans la création de formes compliquées, Sylvain Lefebvre de l’équipe-projet commune Inria ALICE, au sein du Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications (Loria) souhaite que ce soit l’algorithme qui prenne en charge la complexité de conception, et non l’usager. [16 septembre 2016]

MICA et ICÉEL, la relabellisation des deux Instituts Carnot "Grand Est", pour un soutien accru au développement de la nouvelle grande région 

6 juillet 2016, une nouvelle étape vient d’être franchie pour le renforcement de l’innovation dans le domaine des matériaux, au sein de la région Grand Est. En effet, les Instituts Carnot MICA (Alsace) et ICÉEL (Lorraine) viennent d’être relabellisés par le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Il s’agit là d’un véritable gage de confiance du Ministère dans ces 2 Instituts Carnot, mais également d’une forte incitation à la poursuite de leur développement réussi au service de l’innovation industrielle. [7 juillet 2016]

Bernard Marty | Projet NOGAT 

Bernard Marty, chercheur au Centre de Recherches Pétrographiques et Géochimiques (CRPG), est de nouveau distingué par un ERC Advanced Grant d’une montant de 2,3 M€ (2011-2016)

Un Prix Turing et un spécialiste de Google Deepmind en clôture du colloquium du Loria 

Mardi 17 mai 2016 aura lieu la journée de clôture du colloquium spécial 40 ans du Loria. A cette occasion, le Loria met les bouchées doubles en accueillant deux grands noms de l’informatique : Sander Dieleman de chez Google et Leslie Valiant, prix Turing 2010...

Le monde de la pyrolyse se réunit à Nancy 

Colombie, Mexique, Afrique du Sud, Corée, Chine, Japon, Russie, USA, Royaume Uni, Italie, Allemagne... 300 participants sont réunis à Nancy du 9 au 12 mai 2016 pour Pyro2016, la 21ème conférence internationale sur la pyrolyse. Cette conférence est organisée par les chercheurs du laboratoire réactions et génie des procédés de Nancy (LRGP) et par PROGEPI...

Comment les neurones vivent une anesthésie 

L’anesthésie générale est aujourd’hui une pratique courante pour les actes chirurgicaux. Bien que la maîtrise empirique des actions des anesthésiques continue de s’améliorer, les mécanismes d’actions de l’anesthésie générale sur les populations de neurones restent loin d’être totalement compris. Laure Buhry du LORIA apporte un nouvel éclairage sur la question grâce à une modalisation mathématique du fonctionnement de ces neurones, afin d’en déterminer le comportement au niveau des plus petites structures cérébrales. [11 mars 2016]

Rosetta : l’âge des comètes dévoilé grâce à l’identification de leur type de glace 

Les glaces enfouies à l’intérieur de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko se trouvent essentiellement sous forme cristalline, ce qui implique qu’elles seraient issues de la nébuleuse primitive, et donc du même âge que notre système solaire. Cette découverte a été obtenue par une équipe internationale comprenant des chercheurs du Centre de recherches pétrographiques et géochimiques (CRPG). Leurs résultats proviennent de l’analyse de données fournies par l’instrument Rosina, placé à bord de la sonde Rosetta de l’Agence spatiale européenne. Ces travaux ont été publiés le 8 Mars 2016 dans The Astrophysical Journal Letters. [9 mars 2016]

Mesurer le pH des fluides hydrothermaux à haute température et haute pression : un défi en géologie et de nombreuses applications industrielles 

Des géologues, chimistes et géochimistes du laboratoire GeoRessources, de l’IRAP et de l’IGEM (Académie des Sciences de Russie) sont parvenus à mesurer en laboratoire le pH de fluides hydrothermaux dans des systèmes eau-gaz-sels jusqu’à 280°C et 150 bar de pression. Le dispositif, miniaturisé, robuste et précis permet non seulement d’envisager des mesures de pH dans des conditions extrêmes, mais aussi d’équiper des installations industrielles mettant en œuvre des fluides chauds et pressurisés : plateformes de forages pétroliers, centrales géothermiques, circuits de refroidissement des centrales nucléaires. [8 mars 2016]

Virus et malwares : les chercheurs contre-attaquent ! 

Grâce à leur collection de 6 millions de malwares, les chercheurs du Laboratoire de haute sécurité (LHS) du LORIA ont mis au point un anti-virus d’un nouveau genre, déjà utile à la gendarmerie et bientôt disponible pour les entreprises. Visite de la première plateforme de recherche française dédiée à la sécurité informatique à découvrir dans CNRS le journal.fr [7 mars 2016]

Vers une nanoélectronique moléculaire « tout carbone » à base de polymères 

Remplacer le silicium actuellement utilisé dans les composants électroniques par des molécules organiques devrait permettre de réduire encore la taille des dispositifs électroniques. Mais le contrôle des propriétés physiques de molécules déposées sur surface reste un challenge. Des chercheurs de l’Institut Jean Lamour viennent de construire un réseau de polymères supportés sur une surface de cuivre et de caractériser sa structure électronique. Leurs résultats sont parus dans la revue Nature Communications. [2 mars 2016]

Détecter les gaz atmosphériques à distance et en continu, à l’aide d’un dispositif 3D infrarouge 

Des chercheurs et ingénieurs du laboratoire GeoRessources ont mis au point un dispositif 3D de mesure à distance (télédétection) depuis le sol des gaz atmosphériques qui émettent dans l’infrarouge. Très mobile et utilisable en zone urbaine, il permet d’identifier des panaches troposphériques de tels gaz, de les localiser avec précision et de suivre leur extension spatiale au cours du temps. Le développement d’un système clé en main de surveillance en zone urbaine de ce type de pollution est envisagé. [24 février 2016]

Un revêtement antireflet pour micro-ondes qui imite les yeux du papillon de nuit 

Pour esquiver l’attention des prédateurs, absorber le maximum de lumière et ainsi voir la nuit, l’œil d’un papillon de nuit ne reflète pas la lumière. En s’inspirant de la microstructure des yeux de l’insecte, des chercheurs de l’Institut Jean Lamour (IJL) et du laboratoire Structure et Réactivité des Systèmes Moléculaires Complexes (SRSMC), en collaboration avec des équipes anglaises, biélorusses et allemandes, ont mis au point un nouveau revêtement qui ne reflète pas les micro-ondes. Ce matériau biomimétique, hyper-léger et très peu coûteux, pourrait trouver des applications impliquant des micro-ondes ou dans les technologies furtives qui permettent aux avions d’échapper aux radars… Ces travaux sont parus dans la revue Applied Physics Letters. [17 février 2016]

[Vidéo] Henri Poincaré, à l’épreuve du numérique 

Au Laboratoire d’Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri-Poincaré, on accumule les livres et les correspondances autour du célèbre savant. Ce qui n’empêche pas d’être en phase avec notre époque, puisqu’une équipe de chercheurs s’attelle à faire vivre les idées d’Henri Poincaré à l’heure du numérique. Cette humanité numérique vise à envisager son oeuvre protéiforme dans sa globalité... [06 janvier 2016]

Muriel Sinanidès, nouvelle déléguée régionale CNRS pour la circonscription Centre-Est au 1er janvier 2016  

[07/01/2016] Directrice des ressources humaines à l’Université Paris 7 Diderot depuis 2012, elle succède à Philippe Piéri parti en retraite au 31 décembre 2015. La cinquantaine, diplômée d’Universités parisiennes en droit social et gestion des ressources humaines, elle est certifiée Coach HEC en 2003. Après une première expérience dans le privé et en collectivité territoriale, elle rejoint le CNRS en 1996 ...

Ce n’est qu’un au revoir Monsieur Piéri ! 

[17/12/2015] Départ en retraite de Philippe Piéri, délégué régional CNRS Centre-Est. Philippe Piéri, actuel délégué régional CNRS Centre-Est quitte sa fonction le 31/12/2015 pour un départ en retraite. A cette occasion, une cérémonie en son honneur a eu lieu le 17 décembre 2015.

Astrid Pinzano - Watrin, Son enjeu : faire avancer la recherche dans le domaine de l’arthrose. 

[03/12/2015] Lauréate 2015 de la médaille de bronze du CNRS.

L’arthrose est la maladie articulaire la plus répandue dans les pays développés. Elle touche plus de 50% des plus de 65 ans et 85% des plus de 70 ans. A ce jour, il n’existe que des traitements symptomatiques pour soulager la douleur. Les avancées dans ce domaine constituent un enjeu majeur, c’est pourquoi Astrid Pinzano-Watrin s’est passionnée pour cette pathologie dégénérative.



Grâce à Rosetta, la comète 67P/Churyumov–Gerasimenko continue de livrer ses secrets  

Plusieurs équipes de chercheurs français, dont le Centre de Recherches Pétrographiques et Géochimiques (CRPG), impliqués dans l’analyse des observations effectuées par les instruments embarqués à bord de la sonde Rosetta (ESA) nous révèlent l’absence de lien pour certains éléments chimiques entre notre Terre et les atmosphères cométaires.... [13 octobre 2015]

La formation des gisements d’or enfin expliquée 

Des géologues, chimistes et physiciens du CNRS, impliquant le laboratoire GeoRessources, viennent de montrer qu’une forme de soufre récemment découverte et présente en faible quantité dans les fluides géologiques, l’ion trisulfure S3-, transporte et dépose efficacement l’or, ce qui pourrait élucider la formation de ses gisements. Ces résultats ont été obtenus grâce à des mesures en laboratoire et sur synchrotron aux températures et pressions rencontrées dans la croûte terrestre, combinées à des modélisations informatiques... [13 octobre 2015]

Un diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer plus fiable grâce à l’informatique 

Le vieillissement de la population et l’allongement de l’espérance de vie va confronter les sociétés modernes à une transformation démographique sans précédent. Les outils et services qui permettront de prolonger l’autonomie et le maintien à domicile constituent une des réponses à ce défi sociétal. Une équipe de chercheurs du Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications (Loria), en collaboration avec l’Unistra et le CHU de Nancy, veut développer de nouveaux paradigmes d’évaluation et d’analyse des fonctions cognitives chez des sujets souffrant d’une déficience cognitive, notamment dans le cadre de la maladie d’Alzheimer. [21 septembre 2015]

Congrès SGA 2015 | La Lorraine, à la pointe de la recherche sur les ressources 

[27/07/2015] Nancy accueillera le prochain colloque international SGA 2015 organisé sur le thème « Des ressources minérales pour un monde durable » du 24 au 27/08/2015 au Centre Prouvé de Nancy. Organisé par l’Université de Lorraine, le CNRS, les universités de Aachen, Louvain et Liège, cet événement sera l’occasion de célébrer le 50e anniversaire de la SGA (Society for Geology Applied to Mineral Deposits) avec la présence d’Anne Sylvie André-Mayer, chairwoman de ce colloque, rattachée à GeoRessources, laboratoire de recherche spécialisé dans les ressources géologiques, de leur exploration à leur exploitation, en passant par les étapes du traitement et de la valorisation, et de ses impacts sur la société et l’environnement, situé à Vandoeuvre-les-Nancy.

Curiosity trouve des traces d’une croûte continentale primitive sur Mars 

Une équipe internationale comprenant cinq laboratoires français, dont le laboratoire de recherche en géologie GeoRessources, identifie des traces de croûte continentale ancienne sur Mars. Ces travaux ont été publiés dans la revue Nature Geoscience. [13 juillet 2015]

Étudier les signaux électriques cérébraux pour comprendre et soigner l’épilepsie 

Le traitement du signal et l’automatique accompagnent la recherche pour guérir l’épilepsie. En effet, des chercheurs du Centre de Recherche en Automatique de Nancy (CRAN) s’associent avec des médecins pour étudier à des niveaux de détails jamais atteints les signaux électriques épileptiques et cognitifs, et ainsi mieux comprendre le fonctionnement du cerveau en général... [10 juin 2015]

Des robots qui s’adaptent aux dommages en quelques minutes 

Les robots pourraient aider notre société dans de nombreuses situations, par exemple pour chercher des survivants après des catastrophes naturelles ou pour alerter les pompiers en cas de feu de forêt. Néanmoins, ils resteront cantonnés aux laboratoires de recherche tant qu’ils ne seront pas capables de continuer à fonctionner lorsqu’ils sont endommagés. Des chercheurs de du Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications (LORIA) et de l’Institut des systèmes intelligents et de robotique (ISIR) montrent comment des robots peuvent automatiquement s’adapter aux dommages en moins de deux minutes. Leurs résultats ont été publiés dans Nature le 28 mai 2015. [2 juin 2015]

Alexandre Artaud, Université Grenoble Alpes, remporte le concours national « Ma Thèse en 180 secondes » 2015 

[4 JUIN 2015] La finale nationale 2015 de « Ma thèse en 180 secondes », organisée par la CPU et le CNRS, s’est déroulée le 3 juin au soir à Nancy devant plus de 800 spectateurs. 27 doctorants, issus de tous les regroupements universitaires français, ont présenté leur travail de recherche en 180 secondes chrono. Une soirée à redécouvrir sur http://mt180.fr Les trois lauréats sélectionnés par le jury pour...

[Vidéo] STEVAL : une station expérimentale de génie minéral unique en Europe 

Plateforme technique de 2 000 m² rattachée au laboratoire GeoRessources, STEVAL (Station expérimentale de valorisation des matières premières et des substances résiduaires) contribue notamment à développer des procédés innovants de séparation et de valorisation de ressources minérales à des échelles industrielles. [2 juin 2015]

Des robots qui s’adaptent aux dommages en quelques minutes 

[28 MAI 2015] Loria Les robots pourraient aider notre société dans de nombreuses situations, par exemple pour chercher des survivants après des catastrophes naturelles ou pour alerter les pompiers en cas de feu de forêt. Néanmoins, ils resteront cantonnés aux laboratoires de recherche tant qu’ils ne seront pas capables de continuer à fonctionner lorsqu’ils sont...

« Ma thèse en 180 secondes » : finale nationale le 3 juin 2015 

[19 MAI 2015] Nancy accueillera le 3 juin 2015 la finale nationale de « Ma thèse en 180 secondes », le concours organisé par la CPU et le CNRS à destination des doctorants. Une première : elle rassemblera les candidats de tous les regroupements universitaires de France, sélectionnés lors de finales régionales ces trois derniers mois. Tous défendront leur thèse et leur établissement en trois minutes...

Du laboratoire de recherche à l’hôpital d’enfants : la lumière s’invite le temps d’une émission télévisée sur télé 8 ! 

[12 MAI 2015] Luc Froehly, chargé de recherche CNRS au département d’optique du laboratoire Femto-St de Besançon, emmènera le jeune public et leur famille à la découverte de la LUMIÈRE ! Accompagné de Marie-Hélène Petit, éducatrice jeune enfant et animatrice le temps de l’émission, soutenue par l’équipe pédagogique de l’hôpital d’enfants-CHRU de Nancy, qui, pour l’occasion se mobilise au studio d’enregistrement, Luc Froehly abordera la lumière sous plusieurs angles...

Une meilleure compréhension de l’adhésion entre les cellules et leur environnement  

Les cellules interagissent avec leur environnement par le biais d’interactions de type ligand/récepteur. La rupture de telles interactions est expliquée par la loi de Bell Evans qui décrit la rupture d’une liaison de type non covalente. Les chercheurs du Laboratoire de chimie physique et microbiologie pour l’environnement (LCPME | CNRS / Université de Lorraine) viennent de montrer que certains systèmes ne suivaient pas cette loi, et étaient même caractérisés par un comportement contraire. Ces travaux sont parus dans le J. Mater. Chem. B. [15 avril 2015]

2e édition d’Innovatives SHS : le salon s’agrandit et s’ouvre vers l’étranger 

[10 AVRIL 2015] Le laboratoire d’histoire des sciences et de philosophie - Archives Henri Poincaré (LHSP-AHP) de Nancy a répondu présent à l’appel de l’Institut scientifique CNRS des Sciences Humaines et Sociales (INSHS) qui présente ses projets au salon SHS : Modéliser les villes de demain en croisant géographie et informatique, éclairer les politiques publiques d’accès aux soins, améliorer les rapports humains au travail grâce à la linguistique, ou encore mettre en valeur le patrimoine par des dispositifs de médiation numériques innovants… Ces créations issues de laboratoires de sciences humaines et sociales sont quelques-uns des 65 projets qui seront exposés ...

Une nouvelle génération de panneaux solaires thermiques conçue en Lorraine 

La société Viessmann Faulquemont, basée en Moselle, vient de présenter une nouveauté mondiale développée avec des chercheurs de l’Institut Jean Lamour, à Nancy. Il s’agit d’une nouvelle génération de capteur pour les panneaux solaires thermiques, qui apporte une solution au problème de surchauffe de ce type d’équipement. [31 mars 2015]

L’azote moléculaire (N2) enfin détecté sur une comète grâce à Rosetta 

La sonde cométaire Rosetta de l’ESA a, pour la première fois, mesuré l’azote gazeux d’une comète et ainsi fourni des indices sur les premiers stades de formation de notre système solaire. Les conclusions de l’étude menée par une équipe internationale dont des chercheurs de laboratoires français, sous la direction de Martin Rubin de l’Université de Berne, ont été publiées dans la revue « sciences ». Elles indiquent notamment que les océans terrestres ne peuvent dériver de contributions de comètes de type Chury... | Etude impliquant des chercheurs du CRPG [26 mars 2015]

Une nouvelle génération de panneaux solaires thermiques conçue en Lorraine 

[25 MARS 2015] La société Viessmann Faulquemont, basée en Moselle, vient de présenter une nouveauté mondiale développée avec des chercheurs d’IJL | Institut Jean Lamour, à Nancy. Il s’agit d’une nouvelle génération de capteurs pour les panneaux solaires thermiques, qui apporte une solution au problème de surchauffe de ce type d’équipement. Cela s’est passé du 10 au 14 mars 2015 à Francfort à l’occasion du salon ISH, rendez-vous international des professionnels de l’eau et de l’énergie ...

Mieux comprendre la transformation chimique de la biomasse grâce à la RMN  

La transformation de la biomasse (forêts, bois, déchets agricoles, etc.) en « biochar » (biocharbon) présente un grand intérêt potentiel pour séquestrer le CO2. Des chercheurs ont mis en œuvre avec succès une méthode avancée d’analyse par Résonance magnétique nucléaire (RMN) du solide haute résolution à 2 dimensions (carbone et proton) qui a permis d’étudier les mécanismes en jeu au cours de la conversion thermochimique de la biomasse en biochar, avec une finesse jamais encore atteinte... | Travaux impliquants des chercheurs du LRGP [9 mars 2015]

Eclipse partielle du soleil le 20 mars 

[12 MARS 2015] Le 20 mars prochain le Soleil sera éclipsé par la Lune et cette éclipse sera visible à plus de 71 % en Franche-Comté. L’observatoire de Besançon et l’Association Astronomique de Franche-Comté proposent une matinée d’observations pour profiter au mieux du spectacle. Une matinée spéciale gratuite est organisée par l’Observatoire des Sciences de l’Univers et l’Association Astronomique de Franche-Comteìì...

La semaine du cerveau en Lorraine, 2e édition 

[9 MARS 2015] « Pour comprendre ce qui nous sert à comprendre » Pourquoi danse-t-on en rythme ou marchons-nous en dormant ? Comment le langage nous vient-il et comment communiquent nos neurones ? Les AVC, l’épilepsie, l’hystérie, l’addiction… Autant de thématiques qui vous permettront de décrypter le fonctionnement complexe et fascinant des 100 milliards de neurones du cerveau humain à l’occasion de la 2e édition de la Semaine du Cerveau en Lorraine. Les chercheurs, les cliniciens, les informaticiens de la région et des régions voisines (Belgique) impliqués depuis plusieurs années dans les neurosciences vous expliqueront le fonctionnement cérébral et seront à votre disposition pour répondre à vos questions.

Aux racines des symbioses mycorhiziennes 

Un consortium international, coordonné par une équipe du centre Inra de Nancy-Lorraine et impliquant le Joint Genome Insitute (JGI), la Clark University, le CNRS, et les universités de Lorraine et d’Aix-Marseille, publie dans Nature Genetics le 23 février 2015 le séquençage de 13 nouveaux génomes de champignons symbiotiques mycorhiziens. Par son ampleur, cette avancée a permis de reconstruire l’histoire évolutive de ces champignons associés aux plantes depuis leur origine et d’identifier les mécanismes clés de la symbiose. Les champignons étudiés l’ont été pour leur importance économique (bolet, pisolithe) ou culturelle (amanite tue-mouche). [23 février 2015]

Mécanisme de détérioration de l’ADN sous irradiation UV 

La molécule de benzophénone est un vecteur efficace pour induire des dommages irréversibles à l’ADN sous l’effet de radiations UV. Les chercheurs du laboratoire Structure et réactivité des systèmes moléculaires complexes (CNRS / Université de Lorraine) et du Laboratoire de chimie (CNRS / Université Lyon 1 / ENS Lyon) viennent de montrer par des calculs que la molécule de benzophénone pouvait se lier à l’ADN et comment elle était capable de transférer très efficacement une excitation UV provoquant ainsi des réactions en cascade menant à une détérioration de l’ADN... [19 février 2015]

Détecteurs à pixels hybrides : un nouvel outil pour mesurer la structure électronique des solides cristallins 

Des physiciens ont réalisé le premier diffractomètre à rayons X de laboratoire mettant en œuvre un détecteur à pixels hybrides. L’amélioration de la sensibilité en intensité qui en résulte permet une reconstitution deux fois plus précise des structures électroniques des solides cristallisés. La diffraction des rayons X, utilisée depuis un siècle pour déterminer les structures cristallines, permet aussi de déterminer la structure électronique des matériaux cristallins lorsque la qualité des mesures est suffisante. Actuellement, ces mesures sont effectuées à l’aide de détecteur CCD ou CMOS. Des physiciens du laboratoire Cristallographie, Résonance Magnétique et Modélisations - CRM2 (CNRS/Univ. de Lorraine), en collaboration avec la société ImXPAD, start-up issue du Centre de Physique des Particules de Marseille (CPPM), ont conçu et réalisé le premier diffractomètre à rayons X de laboratoire utilisant un nouveau type de détecteurs à rayons X : les détecteurs à pixels hybrides... [5 février 2015]

[Vidéo] Les recherches en cristallographie au CRM² 

Le laboratoire de Cristallographie, Résonance Magnétique et Modélisations (CRM2) œuvre à mieux comprendre la structure de la matière pour exploiter ses propriétés. Ses recherches s’appuient sur la cristallographie, une discipline incontournable pour innover dans les domaines de l’électronique, de l’optique, de la santé. Explications en vidéo avec Dominik Schaniel, directeur du laboratoire et Nicolas Casaretto, doctorant. [2 février 2015]

Tchouri sous l’oeil de Rosetta 

[21 JANVIER 2015] De forme surprenante en deux lobes et de forte porosité, le noyau de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko (surnommée Tchouri) révèle une large gamme de caractéristiques grâce aux instruments MIRO, VIRTIS et OSIRIS de la mission Rosetta de l’ESA, à laquelle participent notamment des chercheurs du CNRS, de l’Observatoire de Paris et de plusieurs universités1, avec le soutien du CNES. Au nombre de sept, leurs études, publiées le 23 janvier 2015 dans Science, montrent également que la comète est riche en...

Projet TerpFactory, identifier et produire des molécules végétales d’intérêt 

[19 JANVIER 2015] Lancement d’un nouveau partenariat public – privé entre l’Institut de biologie moléculaire des plantes du CNRS et la société Plant Advanced Technologies-SA. Le contexte - Le monde végétal est une source d’inspiration majeure des actifs biologiques utilisés dans l’industrie pharmaceutique ou cosmétique. L’industrie des arômes et des parfums est aussi en forte demande d’ingrédients « naturels ».

Le CNRS et l’Université de Lorraine affirment leur volonté de formaliser une politique scientifique partagée sur le site  

[12 JANVIER 2015] Alain Fuchs, président du CNRS et Pierre Mutzenhardt, président de l’Université de Lorraine se réunissent pour signer officiellement une convention quinquennale exprimant une stratégie scientifique partagée pour le site Lorraine. Les deux partenaires s’engagent à développer des programmes de recherche ambitieux visant à conforter la Lorraine en tant que site de recherche scientifique d’excellence et de rayonnement international. A cette occasion, les deux établissements ont organisé plusieurs temps d’échanges dans la journée pour préparer l’avenir avec en perspective la candidature au projet IDEX 2

Sécurisation du vote électronique : le monde industriel et de la recherche s’unissent 

[JANVIER 2015] Le Loria, laboratoire lorrain de recherche en informatique (CNRS, Inria, Université de Lorraine) a signé une convention de collaboration avec la société espagnole Scytl, leader mondial du vote électronique sécurisé et de la technologie de modernisation des élections ; Partenariat qui officialise leur collaboration et met l’accent sur la poursuite des investigations sur la sécurisation des votes en ligne. En s’associant aux équipes de recherche Cassis et Caramel du Loria, Scytl a pour objectif d’améliorer la sécurité du vote électronique afin d’aider les gouvernements à utiliser des technologies innovantes et d’accroître...

La surface des gouttelettes d’eau des nuages contribuerait à réduire la pollution atmosphérique 

Les gouttelettes d’eau dans les nuages permettraient d’atténuer les effets de la pollution atmosphérique car leur surface agirait comme une source additionnelle de radicaux hydroxyles, des espèces hautement oxydantes qui jouent le rôle de « détergent » de l’atmosphère. C’est la principale conclusion de simulations numériques menées conjointement par des chimistes théoriciens de l’Institut Jean Barriol (CNRS / Université de Lorraine), un laboratoire de Barcelone et un laboratoire américain de l’Université de Purdue. Ce travail suggère que les nuages pourraient donc contribuer à la capacité oxydative globale de la troposphère. Ces résultats sont parus dans la revue PNAS.[17 décembre 2014]

[Diaporama] L’émeraude "Trapiche" de Colombie 

Réalisé avec la participation du CRPG (Centre de Recherches Pétrographiques et Géochimiques) et du SCMEM (Service Commun de Microscopie Électronique et de Microanalyses). [décembre 2014]

Rosetta : les premiers résultats de l’instrument ROSINA 

Les premières mesures de l’instrument ROSINA de la mission Rosetta révèlent que le rapport Deutérium/Hydrogène (ou D/H) de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko est fortement enrichi en deutérium. Ces résultats sont en désaccord avec les hypothèses qui attribuent une origine cométaire à l’eau présente dans l’atmosphère et les océans terrestres. Ils indiquent également que les comètes de la famille de 67P ne sont pas originaires d’une unique région, la ceinture de Kuiper : certaines pourraient provenir du nuage de Oort. Cette étude internationale, à laquelle participent des laboratoires rattachés au CNRS, à l’université Toulouse III – Paul Sabatier, à l’UPMC, à l’UVSQ, à l’université d’Orléans, à l’université de Lorraine et à l’université de Franche-Comté, avec le soutien du CNES, est publiée dans Science Express le 10 décembre 2014.

[Vidéo] Les systèmes de demain, autonomes et économes 

Parmi les nombreuses recherches menées au Centre de Recherche en Automatique de Nancy, plusieurs visent à relever le défi de l’économie d’énergie. Pour l’une d’elles, en partenariat avec l’ESSTIN, le CRAN a développé un dispositif électronique intelligent, embarqué dans un véhicule prototype. [11 décembre 2014]

Les chercheurs du CRAN récompensés pour leurs travaux en compression d’images médicales 

Jean-Marie Moureaux et ses collègues, chercheurs au Centre de Recherche en Automatique de Nancy (CRAN | CNRS - Université de Lorraine) et les membres du consortium HIPERMED (HIgh PERformance teleMEDicine platform), ont reçu le 19 novembre 2014 à Bâle, « l’award » d’or de l’innovation des projets européens EUREKA, parmi plus de 1 000 projets sur les quatre dernières années. [5 décembre 2014]

Valérie Warth, experte en informatique, lauréate de la médaille de Cristal du CNRS 

[24 NOVEMBRE 2014] La médaille de cristal du CNRS distingue des ingénieurs, des techniciens et des administratifs. Elle récompense celles et ceux qui, par leur maîtrise technique et leur sens de l’innovation, contribuent, aux côtés des chercheurs, à l’avancée des savoirs et à l’excellence de la recherche française. La distinction sera remise par Philippe Piéri, délégué régional du CNRS délégation Centre-Est et Marie-Yvonne Perrin, directrice adjointe scientifique de...

Première cartographie dynamique de la population à l’échelle nationale à partir de données de téléphonie mobile 

Les cartes de distribution de la population sont essentielles, notamment lorsqu’il s’agit d’évaluer l’impact de catastrophes naturelles, de conflits ou d’épidémies. Ces cartes sont en général basées sur des données de recensement et sont donc limitées par la faible fréquence et la faible résolution spatiale des recensements de population. Un groupe de chercheurs composé d’un membre du Centre de recherche en automatique de Nancy (CRAN, CNRS/Université de Lorraine) et de chercheurs belges des Universités libre de Bruxelles et catholique de Louvain viennent de réaliser pour la première fois une cartographie dynamique de la population, à partir de données de téléphonie mobile anonymisées [13 novembre 2014]

Rendez-vous du festival du film de chercheur. "En apesanteur" le temps d’une émission télévisée à l’hôpital d’enfants 

[NOVEMBRE 2014] Dans le cadre de ses rendez-vous, le Festival du film de chercheur organise avec l’hôpital d’enfants du CHRU de Nancy et le Centre de Recherches Pétrographiques et Géochimiques (CRPG) une émission autour de la thématique de l’apesanteur, le mardi 25 novembre de 14h à 16h.

Qu’est-ce que l’apesanteur, comment vivre en...



Gastronomie moléculaire et l’art de structurer des liquides en sphères 

La gastronomie moléculaire, cuisine « avant-gardiste », joue avec la structuration des aliments. Une technique populaire, la sphérification, consiste à encapsuler dans des sphères des liquides variés, allant de l’huile d’olive à des cocktails alcoolisés. Une équipe de scientifiques du laboratoire Structure et réactivité des systèmes moléculaires complexes (CNRS / Université de Lorraine), en collaboration avec le chef de renommée mondiale Ferran Adrià, viennent de lever le voile sur les mécanismes impliqués dans ces mises en forme. Ces résultats sont parus dans le Journal of Physical Chemistry B. [25 septembre 2014]

Les plus anciennes traces de la mousson asiatique remontent à 40 millions d’années ! 

Grâce à l’étude de fossiles birmans et de sédiments chinois, alliée à des modélisations paléoclimatiques, une équipe internationale impliquant principalement des chercheurs du CNRS, de l’Université de Poitiers et de l’UPMC1 a découvert que le régime de mousson asiatique était déjà en place il y a 40 millions d’années, alors que les massifs tibétain et himalayen étaient bien moins élevés. Ces travaux, coordonnés par Alexis Licht (IPHEP1 et CRPG1), en collaboration étroite avec Géosciences Rennes1 et le LSCE1, montrent que la mousson asiatique a démarré bien plus tôt qu’on ne pensait, et qu’elle est sensible au moins autant à la concentration atmosphérique globale de CO2 qu’au relief himalayen... [17 septembre 2014]

Vers les disques durs du futur ?  

Tandis que la pression pour augmenter la densité d’information sur les disques durs est de plus en plus forte (clouds, data centers, etc.), une découverte de l’équipe « Nanomagnétisme et Electronique de Spin » de l’Institut Jean Lamour (CNRS / Université de Lorraine) pourrait ouvrir de nouveaux horizons technologiques à l’enregistrement magnétique. Ce travail mené en collaboration avec des chercheurs américains, allemands et japonais a donné lieu à une publication dans la revue Science... [12 septembre 2014]

Les Sciences sur la Place, c’est à Nancy que ça se passe 

[22 AOUT 2014] 9e édition du vendredi 12 au dimanche 14 septembre 2014 Un temps fort pour les amateurs de bonnes lectures et de moments « scientifico-littéraires » remarquables. L’espace littéraire Les Sciences sur la Place intégré au salon Le Livre sur la Place est LE RENDEZ-VOUS incontournable de la rentrée qui propose les livres les plus marquants et les nouveautés à ne pas manquer dans le domaine des sciences. En 2014, le public du Livre sur la Place pourra notamment s’interroger et poser toutes les questions jamais osées… sur les fesses, ce critère de beauté (universel ?) en présence du...

[Conférence] Les crises philosophiques de l’autorité 

Comment s’exerce l’autorité ? Pourquoi y a-t-il des chefs ? Découvrez la conférence animée par Robert Damien, professeur émérite de philosophie politique et éthique, invité par la MSH Lorraine le 19 juin 2014. (Durée 1:15:27)

La plus vieille biodiversité découverte dans un écosystème marin au Gabon 

Des chercheurs ont mis au jour, dans les sédiments argileux du Gabon, les plus vieux fossiles d’organismes pluricellulaires jamais observés (Nature, 2010). Au total, ce sont plus de 400 fossiles vieux de 2,1 milliards d’années qui ont été récoltés, dont des dizaines de nouveaux spécimens. Leur analyse détaillée, publiée le 25 juin 2014 dans la revue Plos One, lève le voile sur une véritable biodiversité ayant évolué dans un écosystème marin, composée d’organismes micro et macroscopiques de formes et de tailles extrêmement variées. Pour cette étude, des dizaines d’échantillons ont été passées dans une sonde ionique, un appareil installé à Nancy dans les locaux du CRPG (Centre de recherches pétrographiques et géochimiques) [25 juin 2014]

Rencontre-débat Entre pierres et gaz à effet de serre, un faisceau 

[25 JUIN 2014] Le CNRS délégation Centre-Est réitère sa deuxième édition et s’immerge dans le milieu carcéral. En collaboration avec Cyrille Abscheidt, coordinateur culturel de l’association Dédale et le service pénitentiaire d’insertion et probation (SPIP) de Nancy, Odile Barrés, Ingénieure de recherche CNRS rencontrera les détenus du centre pénitentiaire de Nancy- Maxéville, le lundi 30 juin 2014 de 9h30 à 11h30. Odile Barrès travaille à GeoRessources*, une unité mixte de

Festival du film de chercheur : le palmarès 2014 se dévoile 

[13 JUIN 2014] La 15e édition du Festival du film de chercheur, un événement co-organisé par le CNRS et l’université de Lorraine, décerne son palmarès. Après délibération du jury présidé par Nazim Fatès, chercheur Inria, le Grand prix Film de chercheur, d’une valeur de 6 000 euros récompense le film « Nous filmons le peuple ! » signé par Ania Szczepanska, chercheure et réalisatrice. Retrouvez l’ensemble du palmarès dans le communiqué de presse. [13 juin 2014]

Cartographier la densité résolue en spin des électrons d’une molécule 

Alors que jusqu’à présent, les densités de charge et de spin à l’échelle atomique étaient obtenues indépendamment, des physiciens, dont Nicolas Claiser du laboratoire Cristallographie, résonance magnétique et modélisations - CRM2 (CNRS / Université de Lorraine), viennent de réaliser la première carte de densité électronique résolue en spin en combinant dans un même modèle les résultats de trois méthodes d’investigation : la diffraction de rayons X, la diffraction de neutrons et la diffraction de neutrons polarisés. [23 mai 2014]

[Vidéo] Climat, avenir incertain et passé à découvrir 

C’est au Centre de Recherche Pétrographiques et Géochimiques (CRPG), que le réalisateur Jérome Didelot et l’équipe de production audiovisuelle de l’Université de Lorraine, a posé sa caméra et suivi certains de ses chercheurs. L’équipe scientifique s’est lancé un défi : utiliser les glaciers comme archive continentale du climat. [19 mai 2014]

Quels sont les mécanismes à l’œuvre lors de la désaimantation rapide d’un ferrimagnétique  ? 

En utilisant des impulsions femtosecondes polarisées issues d’un synchrotron, des physiciens ont mis à jour le mécanisme responsable de la désaimantation rapide d’un matériau ferrimagnétique... [16 mai 2014]

Les chercheurs du CNRS font voyager les enfants de l’hôpital Robert-Debré (AP-HP) au coeur des sciences en Bourgogne et en Franche-Comté 

[16 MAI 2014] Une vingtaine d’enfants âgés de 8 à 17 ans voyagera au coeur des sciences en compagnie des chercheurs du CNRS, dans le cadre d’un partenariat avec l’hôpital universitaire Robert-Debré (AP-HP/Université Paris Diderot). Au programme de cette édition : découverte du goût, initiation à la paléontologie et à l’écologie, ateliers sur la pêche et chasse aux fossiles, mesure du temps grâce aux étoiles. Cette escapade scientifique à travers la Bourgogne et la Franche-Comté se déroulera du mardi 3 au vendredi 6 juin 2014. Cette excursion, de Dijon à Besançon, est la treizième édition des voyages organisés dans le cadre du partenariat entre le CNRS et l’hôpital universitaire...

Un nouvel algorithme secoue la cryptographie 

Des chercheurs du Laboratoire lorrain de recherches en informatique et ses applications (CNRS/Université de Lorraine/Inria) et du Laboratoire d’informatique de Paris 6 (CNRS/UPMC) viennent de résoudre un pan du problème du logarithme discret, considéré comme l’un des « graals » de la théorie algorithmique des nombres, à la base de la sécurité de nombreux systèmes cryptographiques utilisés aujourd’hui. Ils ont ainsi conçu un nouvel algorithme (1) battant en brèche la sécurité d’une variante de ce problème, pourtant étudiée avec attention depuis 1976. Ce résultat, publié sur le site de l’International association of cryptologic research et sur l’archive ouverte HAL sera présenté lors de la conférence internationale Eurocrypt 2014 qui se tiendra à Copenhague du 11 au 15 mai 2014 et publié dans Advances in cryptology. Il permet d’ores et déjà de rejeter plusieurs systèmes cryptographiques supposés jusqu’alors offrir des garanties de sécurité suffisantes. Bien qu’encore théoriques, ces travaux devraient avoir des répercussions, notamment dans les applications cryptographiques des cartes à puces, des puces RFID (2) etc. [9 mai 2014]

[Photo] Carnet de voyage de géologues lorrains 

Intéressés par l’exploration et l’exploitation des ressources géologiques, les chercheurs de GeoRessources (CNRS/UL/Crégu) partent en mission en Namibie, Australie, Antarctique, Jordanie, Argentine. Aperçu de leurs recherches et de leurs découvertes. [Mai 2014]

Auto-organisation de molécules de carbone sur des surfaces quasicristallines 

Des chercheurs de l’Institut Jean Lamour (CNRS / Université de Lorraine) viennent pour la première fois de mettre en évidence l’auto-organisation de molécules de C60 (molécules de carbone) sur des surfaces quasicristallines, une avancée prometteuse dans la compréhension des systèmes apériodiques. Des résultats à retrouver dans la revue ACS NANO. [5 mai 2014]

Du laboratoire de recherche à l’hôpital d’enfants : la cristallo s’impose le temps d’une émission télévisée sur Télé 8 ! 

[2 AVRIL 2014] Mardi 8 avril 2014, de 14h à 16h, Sébastien Pillet, chargé de recherche CNRS au CRM2 (Cristallographie, résonance magnétique et modélisations) laboratoire mixte de recherche (CNRS/Université de Lorraine) à Vandoeuvre-les-Nancy, emmènera le jeune public et leur famille dans ce voyage extraordinaire de la MATIERE ! Il abordera accompagné de Marie-Hélène Petit, animatrice de l’émission soutenue par l’équipe pédagogique qui se mobilise au studio d’enregistrement le temps d’une émission TV : Qu’est-ce qu’un cristal ? Où rencontrons-nous des cristaux ? Quels sont les différents...

Valoriser le CO2 produit par nos industries, un enjeu pour la planète 

[27 MARS 2014] A l’occasion de la Semaine du développement durable* du 1 au 7 avril 2014, nous attirons votre attention sur les recherches menées au sein du Laboratoire Réactions et Génie des Procédés - LRGP (CNRS/Université de Lorraine) dans le domaine de la valorisation du CO2. Les émissions de CO2 sont les principales causes du réchauffement climatique. Un premier enjeu sociétal consiste à réduire cette production par le développement de techniques moins polluantes (véhicules, chauffages, industries) ou par la substitution par des énergies alternatives (solaire, éolien). Les chercheurs du Laboratoire Réactions et Génie des Procédés (CNRS/Université de Lorraine) dirigé par Laurent Falk, se concentrent aussi sur un autre objectif ...

Retourner les aimants de taille nanométrique en utilisant un faisceau laser pour des mémoires magnétiques 

C’est en étudiant des matériaux à base de terres rares réagissant à des pulses de lumière laser ultrarapides que des chercheurs de l’Institut Jean Lamour (CNRS/Université de Lorraine), en collaboration avec des équipes du département Engeneering de l’université de Californie San Diego - USA et du Département Physics and Research Center OPTIMAS de l’université de Kaiserlautern - Allemagne, ont réussi à montrer que l’aimantation de nombreuses classes de matériaux magnétiques pouvait être contrôlée par un faisceau laser. Leurs travaux, qui intéressent déjà l’industrie des disques durs et des mémoires magnétiques, permettent de mieux comprendre l’interaction entre laser et matière magnétique, et ouvrent la voie à de nombreuses applications. [13 mars 2014]

Pourquoi trouve-t-on encore des ressources hydrocarbonées à plus de 4000 m de profondeur ? 

Pourquoi existe-t-il des réservoirs pétroliers à grande profondeur alors que les lois d’enfouissement prédisent une réduction drastique de la porosité ? C’est la question à laquelle les chercheurs de l’UMR GeoRessources (CNRS, Université de Lorraine, CREGU) et de Total ont tenté de répondre par une approche expérimentale, publiée dans la revue Journal of Geophysical Research - Solid Earth. [13 mars 2014]

CNRS Images : la photo du mois de mars...l’observatoire OTELO à l’honneur 

Aurore australe, base Concordia en Antarctique en juin 2011. Cliché réalisé par Pascal Robert, ingénieur CNRS à l’Observatoire Terre et Environnement de Lorraine (OTELo)

Semaine du Cerveau 1re édition en Lorraine 

[4 MARS 2014] « Pour comprendre ce qui nous sert à comprendre » Sensation de déjà-vu, reconnaissance des visages, lecture des pensées, insomnies, mémoire… Le fonctionnement complexe et fascinant des 100 milliards de neurones du cerveau humain sera décrypté à l’occasion de la 1re édition lorraine de la Semaine du Cerveau, par les chercheurs et les cliniciens de la région impliqués depuis plusieurs années dans les neurosciences. 4 conférences, 1 projection-débat et 2 animations scolaires entièrement gratuites sont proposées au public dans le cadre de cette...

La plasticité du manteau terrestre enfin expliquée 

[3 MARS 2014] Le manteau terrestre constitue une enveloppe solide animée lents et constants mouvements de convection. Comment les roches se déforment-elles pour permettre un tel mouvement alors que les minéraux tels que l’olivine -constituant principal du manteau supérieur- ne présentent pas assez de défauts dans leur structure cristalline pour expliquer les déformations observées dans la nature ? Une équipe menée par l’Unité matériaux et transformations (CNRS/Université Lille 1/Ecole nationale supérieure de chimie de Lille), vient d’apporter une explication inattendue à cette question. Celle-ci met en jeu des défauts cristallins...

Prix régional de la Thèse et du Chercheur - palmarès 2013  



Une nouvelle voie simple pour la génération de films mésoporeux hybrides orientés 

Après avoir découvert il y a quelques années que l’électrochimie permettait de préparer des films de silice mésoporeuse organisée dont les pores sont orientés perpendiculairement au substrat, une équipe du Laboratoire de chimie physique et microbiologie pour l’environnement (CNRS / Université de Lorraine) (*) vient de montrer que l’on pouvait combiner cette approche avec la « chimie click », offrant ainsi une voie simple et universelle pour la génération de films mésoporeux hybrides et fonctionnels à porosité orientée. Ces résultats font l’objet d’une publication dans la revue Angew. Chem. Int. Ed. [26 février 2014]

Valérie Warth, Cristal 2014 de la délégation Centre-Est 

Valérie Warth est lauréate du palmarès 2014 des Cristal du CNRS ; une distinction rare. Elle est la seule récompensée au titre de l’Institut CNRS des sciences de l’ingénierie et des systèmes | INSIS parmi les 16 Cristals qui viennent d’être désignés à l’échelle nationale du CNRS. Ingénieure de recherche au sein de l’équipe KinCom du LRGP (CNRS/UL), Valérie Warth est une informaticienne qui excelle dans l’art de traduire informatiquement des réactions chimiques. Toutes nos félicitations ! [6 février 2014]

Des rubans de graphène hautement conducteurs à température ambiante 

[6 FEVRIER 2014] Des rubans de graphène où les électrons se déplacent librement, telle est la prouesse réalisée par une équipe internationale comprenant des chercheurs du CNRS, de l’Université de Lorraine (dont des scientifiques de l’Institut Jean Lamour) et du synchrotron SOLEIL en France , du Georgia Institute of Technology et du Oak Ridge National Laboratory aux Etats-Unis, de l’Université Leibniz en Allemagne. Après avoir imaginé une façon nouvelle et originale de synthétiser ces rubans, les scientifiques ont mis en évidence leur conductivité électrique exceptionnelle à température ambiante. Ces nanorubans ouvrent des perspectives prometteuses pour l’électronique de pointe. Ces travaux sont parus le 5 février 2014 sur le site de la revue Nature. [6 février 2014]

Interview de Mustapha Abdelmoula, Cristal du CNRS 2012 

Ingénieur de recherche CNRS au LCPME (Laboratoire de Chimie Physique et Microbiologie pour l’Environnement), Mustapha Abdelmoula est spé­cia­liste de la spec­tro­mé­trie Mössbauer... Cette vidéo, réalisée par l’e-mag de l’éducation VousNousIls, s’inscrit dans le cadre de l’exposition mise en place par la CASDEN consacrée aux grands chercheurs français. [28 janvier 2014]

Comment les photo-sensibilisateurs interagissent avec l’ADN 

Une recherche conduite conjointement des équipes du Laboratoire de Chimie (CNRS / Université Lyon 1 / Ens Lyon) et de l’Institut Jean Barriol (CNRS / Université de Lorraine) a permis de mettre en évidence à l’échelle atomique la structure du complexe formé entre la benzophénone, connue pour être un photo-sensibilisateur, et l’ADN. Un nouveau mode d’interaction non-covalent entre les acides nucléiques et des petites molécules, ainsi qu’une signature spectroscopique spécifique de ce mode d’interaction ont également été mis en évidence. Ces résultats font l’objet d’une publication dans la revue J. Phys. Chem. Lett. [31 décembre 2013]

Prix "Les Etoiles de l’Europe" : le projet européen SecurEau récompensé 

Coordonné par l’Université de Lorraine (UL) et le laboratoire de chimie physique et microbiologie pour l’environnement - LCPME (CNRS / UL), SecurEau a permis de développer des outils et des procédures nouvelles pour gérer toute situation de crise résultant d’une contamination malveillante ou accidentelle des réseaux de distribution d’eau potable. [16 décembre 2013]