CNRS Délégation Centre-Est
17 rue Notre-Dame des Pauvres
B.P. 10075
54519 Vandoeuvre-lès-Nancy

Téléphone : (33) 03 83 85 60 00
Télécopie : (33) 03 83 17 46 21


Conventions de site

Convention CCOSL

Convention CCOSL



Signature de la convention CCOSL 2018-2022 

 

Ce vendredi 12 juillet 2019, Antoine Petit, président-directeur général du CNRS a signé le renouvellement de la convention 2018-2022 du Comité de coordination et d’orientation scientifique de Lorraine (CCOSL)

 
Animé depuis 2007 par le CCOSL, le partenariat actif entre l’Université de Lorraine, le CNRS, l’Inra, l’Inria, l’Inserm et le CHRU de Nancy, acteurs majeurs de la recherche publique en Lorraine, est reconduit à travers cette signature organisée en présence des représentants nationaux de chaque structure.
 

De gauche à droite : Bruno Sportisse, président-directeur général de l’Inria, François Werner, Vice-Président enseignement supérieur et recherche de la Région Grand-Est,
Florence Robine, rectrice de l’académie de Nancy-Metz, Pierre Mutzenhardt, président de l’Université de Lorraine, Claire Giry, directrice générale déléguée de l’Inserm,
Bernard Dupont, directeur général du CHRU de Nancy, Antoine Petit, président-directeur général du CNRS et Philippe Mauguin, président-directeur général de l’Inra.
La qualité en recherche et l’amélioration continue des pratiques de recherche forment le socle des valeurs partagées par les partenaires. Dans ce cadre, le site Lorrain poursuit le développement de sa stratégie scientifique commune avec pour ambition la reconnaissance nationale et internationale en tant que site d’importance en ingénierie globale apte à relever les défis majeurs de la société du XXIe siècle.
 
Cette nouvelle convention 2018-2022 s’appuie sur les thématiques scientifiques du site lorrain sur la période quinquennale en cours. Elle comprend des engagements nouveaux en matière de ressources humaines, de coopération internationale, de partage de données, un futur portail commun des compétences, des démarches de communication de la recherche et de la Culture scientifique, technique et industrielle (CSTI). Elle reprend aussi certains engagements de la précédente convention 2013-2017, notamment en matière de doctorat et de valorisation.